C’est à mon goût, le modèle le plus moche des IPFM, mais je cherchais une tunique ouverte devant et facile à enfiler pour ma maman qui vient de se faire opérer de l’épaule. Ne pouvant pas lever le bras, elle ne peut rien enfiler par la tête. Et finalement, je trouve le résultat plutôt sympa. Vous l’aurez compris cette robe a été raccourcie en tunique.
La voici portée par sa destinataire, la bandoulière enlevée, le temps des essayages et de la photo!

01_tunique_cache










Taille de l'adulte et du patron : 46 pour un 42/44 habituellement.
Tissu utilisé et sa provenance : coton avec certainement un peu d’élasthanne, pas très agréable à coudre, Mondial tissu.
Les modifications que j'ai apporté : Ayant besoin d’aisance pour qu’elle puisse l’enfiler facilement, j’ai rajouté 2 cm aux épaules et 1,5 cm aux coutures de côtés sur le devant et le dos. J’ai rallongé le corsage de 6 cm pour pouvoir faire des boutonnières à la place de la ceinture nouée, pour qu’elle puisse la fermer d’une seule main (la gauche en plus !). Enfin, j’ai rajouté des manches courtes, car elle a toujours froid aux épaules. Je me suis basée sur le modèle de manches de la cousine de «Solveig» des IPFM, que j’ai dû agrandir et légèrement modifier. J’ai réduis la longueur de jupe à 40 cm ourlet compris. J’ai également réduis l’ampleur, 57 cm de large pour chaque panneau devant et 72 cm de large pour le panneau dos.

01_tunique_cache_coeur_portefeuille0201_tunique_cache_coeur_portefeuille09