J'ai choisi ce modèle, déjà parce qu'il me plait beaucoup, mais aussi parce qu'après ma bataille avec la robe à encolure plissée, j'avais envie, que dis-je, j'avais besoin, de quelque chose de simple et pas prise de tête! Si je galère à chaque réalisation, la notion de plaisir risque de rapidement disparaître! La voici donc, toute fraîche lavée et repassée.

01_solveig

Taille du patron: 46, mais un 42 aurait largement suffit
Tissu utilisé et sa provenance:
voile de coton, acheté 2 € le mètre sur le marché de Salon-de-Provence

Comme je voulais vraiment me simplifier la tâche et ayant lu à de nombreuses reprises que l'encolure était suffisamment large pour passer la tête, j'ai supprimé la patte de boutonnage devant. Mais après essai, l'encolure était encore bien grande. J'ai donc opté pour faire une fausse patte de boutonnage. Mais du coup, maladresse de débutante, j'ai centré la pliure de la patte, alors que j'aurai dû centrer les boutons. C'est en faisant des erreurs que l'on apprend me direz-vous, mais bon, l'effet visuel s'en trouve bien gâché.
Je n'ai pas réduit l'ampleur de la partie froncée, car le tissu étant très léger, il pouvait la supporter. Cependant avec un tissu plus épais, je n'hésiterai pas à la diminuer d'une bonne dizaine de centimètres.
J'adore la finesse et l'effet des bracelets de manches, mais moi qui suis sans arrêt en train de relever mes manches, je n'avais pas prévu que du coup mon coude ne passerai pas. La prochaine fois, je les ferai donc un peu plus larges.

01_solveig01_copie

01_solveig02_copie

01_solveig03_copie

En cours, une robe pour le mariage de ma cousine, samedi. A suivre...