31 octobre 2009

"J'ai rien à me mettre" acte IV spécial frileuses, rendu de copie à J+1

Non, non, je n'étais pas en vacances! Ce long silence a pour cause ce défi qui s'est avéré semé d'embûches. Afin de participer à cette nouvelle session de "J'ai rien à me mettre" spécial frileuses, je me suis lancée dans une aventure "couturistique" qui a failli avoir raison de ma persévérance! Un challenge personnel aussi, puisque je n'avais jamais cousu de manteau. Je m'étais d'abord penché sur un patron de "femmes d'aujourd'hui" des années 60-70, très vintage, que j'aimais beaucoup. Le problème c'est qu'à l'époque les patrons étaient nettement plus sophistiqués qu'aujourd'hui et que les femmes devaient toutes être des couturières pro, car les explications sont les suivantes "fermer les pinces - assembler les pièces - doubler - poser la poche - entoiler - monter le col - monter les manches - achever" et voilà!  Avec ça, on est bien avancé!!! Mais je ne m'avoue pas vaincue pour autant, j'y reviendrai. Le 30 octobre me paraissait une éternité et finalement, me voilà prise de court. Pour respecter les délais, je me suis rabattue sur le seul autre patron en magasin, celui du manteau 3/4 des IPFM de Citronille. Malgré les grosses prises de tête, je dois avouer que je suis fière du résultat! Ouf, défi relevé! J'ai enfin quelque chose à me mettre!!! Bon, je vous montre et je vous raconte mes déboires ensuite.

01_manteau3_4_02_copie

01_manteau3_4_01

J'ai pas écrit d'article depuis 10 jours, mais je vous promets que là, il y a matière. Je vais me rattraper!!! Celles qui ont un train à prendre peuvent passer directement aux photos suivantes, je ne vous en tiendrai pas rigueur.
Tout d'abord, Mme Le Provost, comme à sa grande habitude, nous a encore glissé une erreur dans le patron! Pour la doublure, nous avons droit à 2 lignes de coupe pour le prix d'une!
Ensuite, alors que je fais désormais un 44, j'ai opté pour un 46, puisque mon idée première était de le doubler de polaire. Le but d'un manteau en hiver, c'est d'avoir bien chaud, non? Et bien, Mesdames, si vous avez l'intention de mettre un pull dessous, même léger, prenez une taille au dessus pour la carrure dos et pour les manches! J'ai été obligée d'abandonner l'idée de doubler en polaire et me suis donc rabattue sur une simple doublure en coton. Je fais contre mauvaise fortune bon cœur, moi qui peste toujours parce que je n'ai pas de manteau demi-saison, et bien voilà, maintenant, j'en ai un.

01_manteau3_4_06

01_manteau3_4_13

01_manteau3_4_14

Me prends ensuite l'envie de rajouter des fioritures en bas du manteau. Oui, mais contrairement à l'impression que ça donne, le bas n'est pas droit, mais légèrement incurvé. Donc, pour faire de simples bandes, il m'a fallu faire toute une série de calculs, afin que tout tombe bien et surtout pour que les coutures des côtés correspondent impec!

01_manteau3_4_11

01_manteau3_4_12

01_manteau3_4_05

Une autre tracasserie, je ne sais pas vous, mais pour moi, il manque quelque chose d'indispensable à ce modèle. J'ai nommé: des poches. Des poches plaquées sur de grands plis creux devant, impossible. J'ai bien envisagé de faire des poches prises dans les coutures de côté, mais vu la coupe, on aurait dit que je me baladais les mains dans le dos. Dernière solution, des poches passepoilées! Oui, mais voilà, dans sa courte carrière de couturière Dame Valiste, n'a jamais fait de poches passepoilées. Me voici en quête de tutos sur le net, tous plus incompréhensibles les uns que les autres. Même lorsqu'il me semblait comprendre, il y a toujours un moment où mon esprit décrochait! Jusqu'à ce que je tombe sur "The Tuto", celui de l'Aiguillée sauvage, clair, limpide même! Seulement voilà, c'eut été trop simple, alors pour corser les choses, dans son tuto, la poche passepoilée a un rabat! Et je suis une vraie quiche parfois, impossible de visualiser comment procéder sans le rabat. Qu'à cela ne tienne, mes poches auront des rabats!!! Je vous rassure depuis que j'en ai fait 2, j'ai bien compris comment supprimer ce fameux rabat une prochaine fois! Me voilà donc, lancée dans une nouvelle série de calculs: taille des rabats, taille de l'ouverture, profondeur des poches, etc... Et même, si j'avais compris le principe, de la théorie à la pratique, j'avais quelques appréhensions, alors, j'ai fait un essai avec des chutes. Bref, comment perdre 3 jours (enfin, 3 siestes de lutins) avec 2 poches!
Sur les conseils de mon homme, c'est volontairement que je n'ai pas rabattu et fixé les rabats, afin de faire un rappel du col et des bandes.

01_manteau3_4_09

01_manteau3_4_10

A partir de là, tout semblait enfin aller comme sur des roulettes. Jusqu'à l'assemblage du col et de la doublure au manteau... Mme Citronille, si un jour, j'ai l'occasion de vous voir en chair et en os, je vais vous tirer les oreilles!!! Incompréhensible!!! J'ai un sacré doute quand à la possibilité qu'une vraie débutante s'en sorte avec vos explications!!! Heureusement, d'avoir fait ma veste "Shérazade" m'a été d'une grande utilité!!! Et dire que les explications de cette veste étaient en japonais!!! Des schémas, Mme Citronille, des schémas plus compréhensibles que vos discours inintelligibles!!! Bon, passons ce petit coup de gueule, en vrai je ne mord pas, promis! Au final, je me rends compte qu'en plus je me retrouve avec un col trop court et qui donc, ne tombe pas dans l'alignement du pli des devants, comme sur la photo du livre. A quoi, c'est dû??? That's the question! Cela dit je ne trouve pas que ça choque. Entre-temps, j'ai vu que 2 autres cousettes avaient également choisi ce modèle pour leur défi, et il semble qu'elles n'aient pas rencontré ce problème (17h16: Ah, me voilà rassurée!!! Je viens d'en croiser une autre dont le col est décalé!!! Je dois pas être si gourde que ça, finalement!!!). J'ai vérifié mon patron. Il est bon. Cela vient peut-être du tissu ou de la taille, allez savoir? Comme je ne suis pas enceinte, et que pour le coup, je ne savais pas comment anticiper le surplus de tissu devant, j'ai finalement superposé davantage que prévu les devants en faisant une double patte de boutonnage.

Edit de 22h30 : Je me suis renseignée auprès des autres cousettes, pour me rassurer d’une part, mais aussi pour informer toutes celles qui voudraient faire ce modèle. C’est confirmé, les manches sont trop justes et le col est bien trop petit. Mime a raccourci les pans de devant pour les aligner sur le col. Ce qui est tout à fait réalisable, si on est pas enceinte. Mais si certaines ont un gros bidon à mettre au chaud, elles vont se retrouver avec un col décalé !

01_manteau3_4_08

Hier, les dernières finitions, boutonnières, boutons, et voilà enfin, ce manteau terminé!!! Ouf, il était temps. Mais, en mauvaise élève, je suis tout de même en retard pour mon rendu de copie, les photos n'ayant été prises qu'aujourd'hui!!! J'attendais le soleil qui persiste à rester caché, tant pis!

Je suis aussi bavarde à l'écrit qu'à l'oral! Alors, je me tais et j'attends avec impatience vos commentaires!!! Vous m'avez manqué!!!

Tissus
Velours à grosses côtes gris souris, www.tissu-mercerie.com, 15 euros les 5 mètres!!! Toujours le même!
Doublure col et rabat des poches,
toile de coton style patchwork dans les tons de gris (tissé en diagonale, un calvaire à coudre), Décor Discount.
Doublure du manteau, coton imprimé à motifs, et vichy gris, Mondial Tissus
Bouton de ma réserve

Bon week-end à toutes!

Posté par Valiste à 16:07 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 août 2009

Robe à encolure djellaba #2, version japonisante

Voici, ce sur quoi je me suis arrachée les cheveux durant plusieurs jours, avant de m'octroyer une pause graphique bien régénératrice! J'ai trouvé le courage de m'y remettre hier et j'ai terminé la bride de boutonnage ce matin.
A la base, je suis tombée amoureuse de cette robe issue d'un livre japonais dont j'ai oublié le titre, que j'ai raté aux enchères sur Ebay, mais que j'avais pris la précaution de sauvegarder en image.

39

Rien de compliqué, à priori, une robe à encolure djellaba à laquelle est rajouté un col, un bouton et une bride de boutonnage! Ok, je me lance.
Je pars du patron de la tunique à encolure Djellaba des IPFM. Jusque-là tout va bien, ou presque car la première difficulté est de tout faire rentrer dans 1,50 m alors qu'il est préconisé 2 m. Je suis obligée de diviser mon devant en deux parties, corsage et jupe. Une couture supplémentaire, du temps perdu, mais rien de grave. J'ai réduit le décolleté pour être plus ras-du-cou. Et je commence à reproduire en agrandissant un col similaire à celui désiré, sur le seul livre japonais en ma possession. Et là, déjà, ça se corse. Je fais un essai et ça ne s'adapte pas du tout! Me voilà donc en train d'improviser un patron de col aux dimensions de ma robe, alors que je n'en avais jamais posé de ma vie! Challenge... Résultat plutôt satisfaisant, sauf que je ne sais pas ce que j'ai fabriqué, j'ai 1 cm de moins de chaque côté de l'encolure! Il y aura un bouton, donc on va dire que le décalage est volontaire, hum... Arrive le moment crucial des manches. Alors, j'ai peut-être des bras de nageuse est-allemande, à force de porter 13 kg tout la journée, ça fini par muscler, mais bon, je taille pas un 52 uniquement des bras et un 46 pour le reste, l'ampleur de la jupe ayant été réduite en 40 (oh la la, mais c'est quoi ces mensurations! Une bouteille de Perrier renversée!)!!! Prévoyante, j'avais pourtant rajouté dès le départ un bon cm de chaque côté et bien ça n'a pas été suffisant! Et cette fois-ci, impossible d'abandonner lâchement, je voulais absolument des manches, puisque cette robe est destinée à être portée cet automne! J'ai encore calculé un bon moment, et la seule solution qui m'ait traversé l'esprit fût de rajouter un triangle qui part de l'aisselle au coude, entre les deux coutures de la manche. Je sais pas si je suis très claire? Si vous avez d'autres suggestions pour une prochaine fois, merci d'avance! Ouf, à partir de là, de la rigolade, enfin!!! J'ai mis un biais au manches pour faire un rappel du col et rajouté à l'encolure un bouton et une bride de boutonnage (réalisée à la main au point de boutonnière). Résultat en images.

02_djellaba_02

Quelques détails

02_djellaba_03

02_djellaba_04

02_djellaba_07

Tissu: Lin mélangé viscose, gris à fines rayures blanches, Mondial Tissu.
Belle qualité, lourd et chaud, idéal pour l'automne. Un régal à coudre et à repasser (froisse peu d'ailleurs), le seul hic, car il en faut bien un, c'est qu'il gratte légèrement. En espérant que cet effet s'atténue avec le temps et les lavages.
Col, parmentures et ourlets, coton gris à petites fleurs, Décor Discount

En résumé, je ne suis pas vraiment arrivée au résultat escompté, mais suis tout de même satisfaite du rendu obtenu. Si je veux un col qui ressemble à la celui de la photo du livre et bien va falloir que l'achète, voilà! J'ferais mieux la prochaine fois!

Posté par Valiste à 23:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 juillet 2009

Robe cache-cœur des IPFM #2, version mariage

Je vous en avais parlé, je vous ai peut-être fait saliver, et bien je vous la dévoile enfin, ma robe cache-cœur et ses accessoires, pour le mariage de ma petite cousine, Audrey, samedi.
Alors, on est une très grande famille et du coup, nous ne sommes invités qu'à l'apéritif, mais je voulais tout de même lui faire honneur. Et puis tout est prétexte à faire un peu de couture...

02_robecachecoeur_2

02_robecachecoeur03_2

Je dois dire avant toute chose que la robe cache-cœur version fillette, que nous a présenté il y a peu, la talentueuse "P'tits Grains de Maïs" m'a grandement inspirée! Sauf pour l'association des gris qui trottait déjà dans ma tête, je ne suis pas plagiaire non plus!
Je suis partie du patron de la robe cache-cœur portefeuille des IPFM, taille 46. Des modifications? Plein...
Tout d'abord, comme la tunique précédente (et oui, c'est surprenant, la différence d'interprétation), j'ai augmenté la hauteur d'épaule de 2 cm et rallongé le corsage de 6 cm, pour pouvoir faire un lien plus large.

02_robecachecoeur17_2

Le lien à nouer est donc plus large, mais aussi plus court, puisque dans la version originale, il fait tout le tour de la taille. J'ai remplacé le biais par des parmentures au col et aux manches, dans le même tissu que la jupe pour contraster, et ainsi j'ai pu prendre mon lien dans les coutures.

02_robecachecoeur05_202_robecachecoeur06_2

Seul le corsage est portefeuille, la jupe est entièrement cousue.
Je voulais une robe longue, ça affine et pour un mariage, je trouve que c'est plus chic. Du coup, la jupe mesure 90 cm, ourlet non compris. J'ai fait une ouverture au niveau des mollets pour garder l'aisance de mes mouvements.
J'ai réduit l'ampleur devant et j'ai remplacé les fronces par des plis creux. La robe à encolure plissée m'aura finalement servie à quelque chose!!!

02_robecachecoeur07_2

Je crois n'avoir rien oublié. Si, le tissu, le coton gris uni vient de Geka, et le coton léger fleuri, vous vous souvenez peut-être de mes achats??? Oui, une housse de couette de la Redoute, en soldes, soit 4 mètres x 140 pour 2,96 €. Peut-on trouver dans le commerce une robe de mariage meilleur marché?
J'ai agrémenté ma tenue de quelques accessoires. Un ruban avec un nœud sur un chapeau noir, déjà utilisé pour le mariage de mon beau-frère et de ma belle-sœur, il y a 2 ans. Et une petite pochette, vite faite, sortie de mon imagination, en deux temps, trois mouvements cet après-midi. Bon, j'ai pas inventé la poudre non plus! Elle est toute simple, mais complète bien l'ensemble, je trouve, non?

02_robecachecoeur16_2

02_robecachecoeur12_2

02_robecachecoeur13_2

La voici portée le jour J

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ce que ça a donné le jour J, dans ma robe accessoirisée, faite tout exprès, samedi donc, le jour du fameux mariage. On est rarement tous aussi beau. Et on est surtout jamais aussi propre bien longtemps. Mes jupes et mes pantalons finissent régulièrement en bavoirs et torchons pour petites mains et bouches sales. En prévision, nous avons fait des photos avant de partir, et nous avons bien fait!!!

3avecmaman 3avecpapa
Ils sont pas beaux mes 3 hommes?

"Elle aurait pu coudre quelques chose pour ses lutins!". Je suis sûre que vous vous êtes fait la réflexion, non? Et oui, à l'origine c'est ce qui été prévu. J'avais acheté tout exprès le patron de "Constantin". Mais, j'ai de super copines, qui lorsqu'elles sont venues à la maison pour une "journée champêtre" fin juin, ont habillé les lutins pour l'été!!! Merci mes super copines, euh... et mes super copains. D'accord, ce sont toujours les femmes qui font les boutiques, mais ne les oublions pas pour autant!!! Ils participent au budget du ménage!!!

Je vous souhaite à toutes et tous un très bon week-end, si vous passez par là...

Posté par Valiste à 23:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 juillet 2009

Tunique à encolure carrée des IPFM #1, la cousine de Solveig

J'ai choisi ce modèle, déjà parce qu'il me plait beaucoup, mais aussi parce qu'après ma bataille avec la robe à encolure plissée, j'avais envie, que dis-je, j'avais besoin, de quelque chose de simple et pas prise de tête! Si je galère à chaque réalisation, la notion de plaisir risque de rapidement disparaître! La voici donc, toute fraîche lavée et repassée.

01_solveig

Taille du patron: 46, mais un 42 aurait largement suffit
Tissu utilisé et sa provenance:
voile de coton, acheté 2 € le mètre sur le marché de Salon-de-Provence

Comme je voulais vraiment me simplifier la tâche et ayant lu à de nombreuses reprises que l'encolure était suffisamment large pour passer la tête, j'ai supprimé la patte de boutonnage devant. Mais après essai, l'encolure était encore bien grande. J'ai donc opté pour faire une fausse patte de boutonnage. Mais du coup, maladresse de débutante, j'ai centré la pliure de la patte, alors que j'aurai dû centrer les boutons. C'est en faisant des erreurs que l'on apprend me direz-vous, mais bon, l'effet visuel s'en trouve bien gâché.
Je n'ai pas réduit l'ampleur de la partie froncée, car le tissu étant très léger, il pouvait la supporter. Cependant avec un tissu plus épais, je n'hésiterai pas à la diminuer d'une bonne dizaine de centimètres.
J'adore la finesse et l'effet des bracelets de manches, mais moi qui suis sans arrêt en train de relever mes manches, je n'avais pas prévu que du coup mon coude ne passerai pas. La prochaine fois, je les ferai donc un peu plus larges.

01_solveig01_copie

01_solveig02_copie

01_solveig03_copie

En cours, une robe pour le mariage de ma cousine, samedi. A suivre...

Posté par Valiste à 15:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juillet 2009

La robe à encolure plissée des IPFM #1, un long long sauvetage...

Une fois de plus, dans ma témérité ou dans la fougue de la débutante, je me suis lancée dans un nouveau patron des IPFM, sans attendre qu'une couturière confirmée s'y soit cassée les dents et nous abreuve de ses précieux conseils. Et bien, quelle bataille pour en faire quelques chose de portable!
Contrairement à ce que l'on pourrai penser, ce n'est pas l'encolure plissée qui m'a posé problème. En suivant bien les instructions, ce n'est pas très compliqué. Le problème, c'est l'ampleur. Alors, si vous êtes enceinte de sextuplés, foncez ce modèle est idéal pour vous!!! J'ai compris pourquoi sur le livre, la jeune femme pose assise, ça camoufle bien!!!
Bref, dès le départ, je me suis bien rendue compte qu'elle taillait grand, mais c'est complexe de réduire un patron avec des manches à raglan et une encolure à la découpe si complexe. Je n'ai donc rien modifié au patron, en me disant que je réajusterai au fur et à mesure.
Les essayages furent nombreux et les recoupes importantes! Au final, ça ne ressemblait toujours pas à grand chose. J'ai alors eu l'idée de rajouter une ceinture, cousue devant pour pouvoir conserver les beaux plis, mais libre derrière pour réajuster à ma guise par un nœud. Mais alors, du coup au format robe, ça n'allait plus du tout! Elle devenait vieillotte et un peu "fagot", comme on dit ici. Un dernier coup de ciseaux et en tunique, elle retrouve tout son charme.
L'encolure est immense et la découpe est la même quelque soit la taille. Je n'ose pas imaginer ce que ça peut donner sur un 36. À réduire donc, mais comment?
J'ai choisi d'associer 2 tissus dans les tons de gris, car je trouve que cette encolure très structurée, nécessite une couleur unie, mais je ne pouvais me résoudre à la faire totalement unie.

01_col_pliss__14_2

 

01_col_pliss_08_2

 

01_col_pliss__13_2

 

01_col_pliss__15_2

Taille de l'adulte et du patron : 46 pour un 46
Pourquoi j'ai pris ce modèle : séduite par les plis de l'encolure
Tissus et leur provenance : coton gris à petites fleurs, Décor Discount, et coton avec un peu d'élasthanne, gris souris, Tissus Grégoire, Saint-Saturnin-les-Avignon (84).

Posté par Valiste à 22:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


14 juillet 2009

La robe à manches 3/4 des IPFM #1, estivale donc sans manches !

J’inaugure la robe à manches 3/4 des IPFM, première d’une longue série, j’espère. En effet, c’est un superbe modèle, agréable à porter, facile à réaliser, qui fait de l’effet et qui, une fois n’est pas coutume est super bien taillé !!! Bon, je vous accorde que mon interprétation est un peu fantaisiste (une vraie gamine, mais j’adore !!!), mais je suis sûre, qu’avec un autre choix de tissus, elle peut être très classe cette robe.

01_robe3quart01

Taille de l'adulte et du patron : 46 pour un 46, impeccable !
Pourquoi j'ai pris ce modèle : je cherchais un modèle de robe où je pourrai allier mes 2 tissus. Je n’avais que 60 cm de «chats», achetés à l’origine pour faire des appliqués pour mon fils (hou, la voleuse!).
Tissus et leur provenance : coton «chats» et coton chocolat, Décor Discount.
Le truc à faire : la prochaine fois, je réduirai davantage l’ampleur et je rallongerai peut-être un peu le corsage, pour avoir la ligne de fronces sous la poitrine.
Les modifications apportées : vraiment pas grand-chose, pour une fois !!! N’étant pas enceinte, j’ai juste un peu réduit l’ampleur de la jupe. Ah si, j’ai supprimé les manches pour la rendre plus estivale, 35° à l’ombre, ici !!!

Posté par Valiste à 17:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La tunique liquette des IPFM #2, toujours sans manches !

Mais c’est quoi son problème avec les manches? Et bien, cette fois, c’est parce que je n’avais qu’un mètre de tissu! Et puis, vu la chaleur actuelle (35° à l’ombre), les manches deviennent vraiment superflues! Promis, la prochaine en aura, quoique…

02_tunique_liquette011

Taille de l'adulte et du patron : 46
Pourquoi j'ai pris ce modèle : parce que je suis un peu têtue et que je n’aime pas rester sur un échec, et puis j’en voulais une pour moi, cette fois.
Tissu utilisé et sa provenance : vendu sous l’intitulé Liberty, mais vu le prix (env. 6 € le mètre), j’ai un doute. En tout cas, c’est un coton très léger et très agréable à porter. Décor Discount.
Ce qui m'a posé problème et modifications que j'ai apporté : rien cette fois-ci, car j’ai appliqué dès le départ les modifications apportées à la première. J’ai rajouté des pinces pour mieux dessiner la poitrine, c’est plus saillant.

Posté par Valiste à 16:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La robe cache-cœur portefeuille des IPFM #1, devenue tunique pour la Mémé des Lutins

C’est à mon goût, le modèle le plus moche des IPFM, mais je cherchais une tunique ouverte devant et facile à enfiler pour ma maman qui vient de se faire opérer de l’épaule. Ne pouvant pas lever le bras, elle ne peut rien enfiler par la tête. Et finalement, je trouve le résultat plutôt sympa. Vous l’aurez compris cette robe a été raccourcie en tunique.
La voici portée par sa destinataire, la bandoulière enlevée, le temps des essayages et de la photo!

01_tunique_cache










Taille de l'adulte et du patron : 46 pour un 42/44 habituellement.
Tissu utilisé et sa provenance : coton avec certainement un peu d’élasthanne, pas très agréable à coudre, Mondial tissu.
Les modifications que j'ai apporté : Ayant besoin d’aisance pour qu’elle puisse l’enfiler facilement, j’ai rajouté 2 cm aux épaules et 1,5 cm aux coutures de côtés sur le devant et le dos. J’ai rallongé le corsage de 6 cm pour pouvoir faire des boutonnières à la place de la ceinture nouée, pour qu’elle puisse la fermer d’une seule main (la gauche en plus !). Enfin, j’ai rajouté des manches courtes, car elle a toujours froid aux épaules. Je me suis basée sur le modèle de manches de la cousine de «Solveig» des IPFM, que j’ai dû agrandir et légèrement modifier. J’ai réduis la longueur de jupe à 40 cm ourlet compris. J’ai également réduis l’ampleur, 57 cm de large pour chaque panneau devant et 72 cm de large pour le panneau dos.

01_tunique_cache_coeur_portefeuille0201_tunique_cache_coeur_portefeuille09

Posté par Valiste à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La robe à bretelles des IPFM #1

Noire comme sur la photo du livre. Pas très original, me direz-vous, mais ce tissu attendait depuis longtemps un modèle de robe qui pourrait lui convenir et celui-ci s’est imposé de lui-même.
Très agréable à coudre et à porter. J’en ferais d’autres, c’est sûr !
01_robe_bretelle
Taille de l'adulte et du patron : 46 pour un 46, et ça taille impeccable
Tissu utilisé et sa provenance : Coton mélangé du marché de Salon-de-Provence à 2 € le mètre.
Ce qui m'a posé problème : la patte indéchirable telle qu’elle est décrite dans le livre. Donc après quelques tentatives infructueuses, j’ai repris la technique du tuto de Nadi*, et ça fonctionne très bien aussi !!!
Le truc à faire : n’étant pas enceinte, la prochaine fois, je réduirai un peu l’ampleur de la jupe. Cela dit, elle se porte très bien comme ça.
Les modifications que j'ai apporté : pas grand chose, j’ai rallongé les bretelles de 3 cm chacune en prévision (qui peut le plus peu le moins) et j’ai remplacé les boutons par des pressions cousus.

Posté par Valiste à 16:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Tunique liquette #1, sans manches, pour la Mémé des Lutins

Je ne vous présente pas forcément mes anciennes réalisations dans l'ordre chronologique. Voici, la tunique liquette des Intemporels pour Futures Mamans (IPFM pour les intimes), d'Astrid Le Provost, créatrice de la marque Citronille. Ce livre m'a été offert pour la "Fête des mères" par mes 3 amours et aussitôt mis en pratique. Je ne suis pas enceinte (et n'ai pas l'intention de l'être à nouveau!), mais 2 grossesses rapprochées m’ont laissé suffisamment de rondeurs pour que ces modèles puissent me convenir. Et puis, ce livre est une petite merveille, à voir absolument.
01_tunique_liquette_montage_6x8
Et bien ça m’apprendra à faire la maligne et à vouloir tester un patron avant que des couturières confirmées s’y soient cassées les dents et nous guident de leurs conseils!!! Je vous explique :
Taille de l'adulte et du patron : 46 (taille dans laquelle normalement je suis à l’aise)
Tissu utilisé et sa provenance: Tissu du marché de Salon-de-Pce à 2 € le m!!!
Ce qui m'a posé problème / à faire / à ne pas faire / modifications que j'ai apporté :
• Pourquoi sans manches ? Et bien, lorsque je les enfile, je ne peux plus plier le bras et encore moins les raccorder au corps de la tunique. Comme je n’avais pas assez de tissu pour en refaire de plus grandes, la tunique est restée sans manches!!!
• Ensuite, parlons du corsage. Tour de poitrine indiqué 104, je fais 102, normalement, cela aurait dû être parfait. J’arrive à tout y loger, mais c’est très serré.
• Enfin, pour obtenir la ligne de fronces sous la poitrine, comme sur la photo du livre, et gagner un tout petit peu d’aisance, j’ai dû rallonger les épaules de 10 cm, en rajoutant un empiècement !!! A la base, la ligne de fronce me coupait la poitrine en 2, très, très, très serré!!!
Pour donner une certaine uniformité à l’ensemble malgré mes rajouts et pour bien fixer mes rentrés de tissu au niveau des emmanchures, j’ai rajouté une petite broderie machine dans les tons de parme très clair. Comme mon tissu était très fin, j'ai entièrement doublé le haut devant.
Conclusion : on est habitué à ce que Citronille taille grand et bien là, il faut à mon avis rajouter 1 taille minimum. L’ampleur de la jupe étant par contre satisfaisante (à voir, si enceinte elle l’est aussi ???).
Je suis malgré tout satisfaite du résultat. Je l’ai finalement offerte à ma maman pour la fête des pères, logique, non? Elle rentrait ce jour-là à l’hôpital, ça lui faisait une nuisette sympa. Elle taille 42/44, et bien mon 46 rallongé lui va impeccable!!!

Posté par Valiste à 16:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,