12 octobre 2009

Dame Valiste dans sa tenue de Shérazade, enfin!

Dame Valiste a dû attraper son Sultan, lui mettre son sabre sous la gorge, sa dague dans les côtes, et le menacer de le transformer en eunuque gardien du harem, pour obtenir enfin qu'il la prenne en photo, parée de son caftan de Shérazade. Pour celles qui ne comprennent rien parce qu'elles auraient raté le 1er épisode de cette aventure, elles peuvent le retrouver ICI.
Voici donc, enfin, la "Rossa's style" portée.

01_rossa_s_style_09

01_rossa_s_style_07

J'ai fait ce que j'ai pu pour la position lascive, mais on sent bien que je manque de pratique!

01_rossa_s_style_06

Question urgente

Le Grand lutin adore ce tissu et il m'en reste assez pour lui faire un gilet (samedi c'est son anniversaire). D'un côté, je me dis que ça pourrait faire un style péruvien, mais d'un autre, je trouve que la dominante de rose est trop importante et que ça risque de faire trop fille. A votre avis?

Posté par Valiste à 12:48 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2009

Quand Dame Valiste se prend pour Shérazade...

... en "Rossa's style arrange".

Je vous avez dit m'être inscrite à la nouvelle session de "J'ai rien à me mettre" spécial frileuses. Voici, donc en exclusivité, mon premier manteau! En réalité, il s'agit plutôt d'une veste demi-saison, idéale pour le climat actuel ici. Je ne sais pas si j'ai le droit de la dévoiler avant la date du 30 octobre, mais bon... De toute façon, j'ai dans l'idée de faire un vrai manteau et ne présenterai cette veste que si je n'ai pas le temps de le finir d'ici-là.

Extrait photo du livre

01_rossa_s_style_livre0101_rossa_s_style_livre02

Rossa's style arrange, modèle 29, issu du livre japonais "Layered Onepiece Dress and Tunic"

Toujours à contre-courant, après avoir passé l'été en gris, la morosité automnale me donne envie de couleurs vives et vitaminées! Et ce tissu, sur lequel j'ai littéralement craqué, me rappelle furieusement certains tissus orientaux, chers à mon cœur. Et me voilà tout à coup transportée au XVIè siècle, parée d'un sublime caftan turc, allongée dans une posture lascive au cœur du harem de Topkapi, savourant des baklavas et attendant d'être remarquée par le Sultan...* Hum, on revient sur terre! Rassurez-vous, je n'ai rien fumé d'illicite et j'arrête là mes délires romanesques!
Agrandie de 2 tailles toujours grâce à l'excellent tuto de Froufroumania. Merci Pascale pour tes précieux conseils supplémentaires concernant les manches! Et cette fois, je dois dire que je commence à maîtriser le procédé. L'encolure est parfaite, à la bonne taille et ne gondole pas. Les manches impec. Seul problème, je peux désormais vous l'annoncer officiellement, j'ai perdu une taille! Sans faire de régime particulier, seulement en prenant un peu soin de moi! Bref, tout ça pour dire, qu'en dehors de la carrure, nécessaire si je veux mettre un pull léger dessous, il faudra sans doute que je diminue un peu l'ampleur. Je vais voir à l'usage.

01_rossa_s_style_04_copie

Quelques détails

01_rossa_s_style_03

01_rossa_s_style_01

01_rossa_s_style_02

Quelles sont ces petites fioritures de part et d'autre du col? Hormis, un côté décoratif indéniable, leur but est surtout de camoufler un cafouillage au moment de l'assemblage du col, de sa parementure et de la parementure de la patte de boutonnage. Non que je n'ai pas compris le principe, mais dès que je sens la fin de la sieste approcher, je me dépêche et je fais des bêtises! On regarde bien, plusieurs fois, les schémas d'assemblage avant de coudre, Dame Valiste! En tout cas, c'est la première réalisation japonaise que j'oserai présenter chez les "Japan Couture Addicts"! J'ai demandé mon sésame, bientôt!

Tissu: Nappe "Le linge de Jeanne", Eurodif. Ce tissu était également vendu au mètre, mais curieusement, il était plus cher que confectionné dans l'emballage!
Boutons: petits cœurs prune, Mondial Tissu
les gros rouges vintage, la mercerie du village, 0,20€ le bouton, et le 4è offert!

Pour voir Dame Valiste en tenue de Shérazade, il faudra patienter jusqu'à demain. Le Sultan est arrivé trop tard pour prendre des photos en extérieur.

Douce nuit et à demain, donc!

--------------------------------------------------------------------------
* Suite à un commentaire en coulisse, j'apporte une petite précision à mon délire. En tant que passionnée d'histoire, de littérature et d'arts orientaux
, je sais pertinemment que Shérazade est perse et non turque! Mais si je vous parle de Roxelane, favorite du grand Sultan Soliman le Magnifique, qui la connaît? Alors que Shérazade fait partie de notre culture universelle et ma métaphore devient compréhensive pour un plus large public!

Posté par Valiste à 22:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 août 2009

Robe à encolure djellaba #2, version japonisante

Voici, ce sur quoi je me suis arrachée les cheveux durant plusieurs jours, avant de m'octroyer une pause graphique bien régénératrice! J'ai trouvé le courage de m'y remettre hier et j'ai terminé la bride de boutonnage ce matin.
A la base, je suis tombée amoureuse de cette robe issue d'un livre japonais dont j'ai oublié le titre, que j'ai raté aux enchères sur Ebay, mais que j'avais pris la précaution de sauvegarder en image.

39

Rien de compliqué, à priori, une robe à encolure djellaba à laquelle est rajouté un col, un bouton et une bride de boutonnage! Ok, je me lance.
Je pars du patron de la tunique à encolure Djellaba des IPFM. Jusque-là tout va bien, ou presque car la première difficulté est de tout faire rentrer dans 1,50 m alors qu'il est préconisé 2 m. Je suis obligée de diviser mon devant en deux parties, corsage et jupe. Une couture supplémentaire, du temps perdu, mais rien de grave. J'ai réduit le décolleté pour être plus ras-du-cou. Et je commence à reproduire en agrandissant un col similaire à celui désiré, sur le seul livre japonais en ma possession. Et là, déjà, ça se corse. Je fais un essai et ça ne s'adapte pas du tout! Me voilà donc en train d'improviser un patron de col aux dimensions de ma robe, alors que je n'en avais jamais posé de ma vie! Challenge... Résultat plutôt satisfaisant, sauf que je ne sais pas ce que j'ai fabriqué, j'ai 1 cm de moins de chaque côté de l'encolure! Il y aura un bouton, donc on va dire que le décalage est volontaire, hum... Arrive le moment crucial des manches. Alors, j'ai peut-être des bras de nageuse est-allemande, à force de porter 13 kg tout la journée, ça fini par muscler, mais bon, je taille pas un 52 uniquement des bras et un 46 pour le reste, l'ampleur de la jupe ayant été réduite en 40 (oh la la, mais c'est quoi ces mensurations! Une bouteille de Perrier renversée!)!!! Prévoyante, j'avais pourtant rajouté dès le départ un bon cm de chaque côté et bien ça n'a pas été suffisant! Et cette fois-ci, impossible d'abandonner lâchement, je voulais absolument des manches, puisque cette robe est destinée à être portée cet automne! J'ai encore calculé un bon moment, et la seule solution qui m'ait traversé l'esprit fût de rajouter un triangle qui part de l'aisselle au coude, entre les deux coutures de la manche. Je sais pas si je suis très claire? Si vous avez d'autres suggestions pour une prochaine fois, merci d'avance! Ouf, à partir de là, de la rigolade, enfin!!! J'ai mis un biais au manches pour faire un rappel du col et rajouté à l'encolure un bouton et une bride de boutonnage (réalisée à la main au point de boutonnière). Résultat en images.

02_djellaba_02

Quelques détails

02_djellaba_03

02_djellaba_04

02_djellaba_07

Tissu: Lin mélangé viscose, gris à fines rayures blanches, Mondial Tissu.
Belle qualité, lourd et chaud, idéal pour l'automne. Un régal à coudre et à repasser (froisse peu d'ailleurs), le seul hic, car il en faut bien un, c'est qu'il gratte légèrement. En espérant que cet effet s'atténue avec le temps et les lavages.
Col, parmentures et ourlets, coton gris à petites fleurs, Décor Discount

En résumé, je ne suis pas vraiment arrivée au résultat escompté, mais suis tout de même satisfaite du rendu obtenu. Si je veux un col qui ressemble à la celui de la photo du livre et bien va falloir que l'achète, voilà! J'ferais mieux la prochaine fois!

Posté par Valiste à 23:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 août 2009

May's me style #1, le début d'une aventure japonaise...

Que je vous raconte... Le 1er soir, au lit de bonne heure, au grand étonnement de Monsieur, pour appréhender mon nouveau livre.
•1ère étape: le Japonais. De grandes appréhensions et finalement, c'est pas si compliqué que ça!!! Je dirais même que c'est peut-être plus simple que du Citronille. Oh, je vous entends d'ici vous exclamer: "mais, elle fume quoi en ce moment?!". Et bien, parfois il vaut mieux de bons schémas, bien explicites, que de longs discours incompréhensibles!!! C'est un peu ce qui manque chez Citronille. Et quand ça coince, les quelques conseils de l'Aiguillée Sauvage et un peu de bon sens, vous remettent dans le droit chemin. Bref, à ma grande surprise, aucun souci de compréhension!
• 2ème étape: agrandir le patron. Beaucoup d'appréhension là aussi. Hier, l'ordi allumé tout l'après-midi sur le tuto de Froufroumania, pour me rassurer régulièrement sur la marche à suivre. Et tout compte fait, pas de réel problème.

01_may_s_me_style_01Alors, je vous présente ma première tunique-robe trapèze japonaise, the May's me style, arrange 2. J'ai choisi ce modèle, non pas que ce soit mon préféré, mais plutôt parce que pour me faire la main, je voulais un modèle simple et qui demande peu de tissu (en cas de gros plantage, je n'aime pas gâcher). Je vous montre d'abord, je vous explique ensuite.

Je suis partie de ça,

pour obtenir ça...

01_may_s_me_style_02

J'ai beau débuter en japonais, je n'ai pas pu m'empêcher d'apporter quelques modifications. Pour certaines volontaires, mais pas toujours!!!
J'ai donc élargi mon patron pour arriver approximativement à un 46. Mais du coup, un tout petit peu trop. J'ai donc fait un petit pli creux au niveau de l'encolure dos.
Depuis longtemps, j'admire les robes trapèze de Célino M, version adulte, à partir du modèle fillette des IPKids. La coupe de cette tunique, s'y prêtait à merveille!!! J'ai donc rallongé de 15 cm pour en faire une robe trapèze, tout en conservant le volant froncé en bas.
J'ai creusé l'encolure, plus profonde et plus en V. Mais, comme ça baillait un tout petit peu, un petit pli creux maintenu par un petit bouton de nacre. Rajout de pinces de poitrine et j'ai supprimé les manches, on est en été, non?
Exit le gris, pour une fois, des fleurs et de la couleur. Quoique si vous regardez de prés, il y a bien un peu de gris dans les motifs. Le tissu? Une de mes parures de couette achetées en solde. Il en reste encore plein!!!

La seule chose qui m'ai posé problème, c'est le volant hyper froncé. J'adore l'effet, mais ma machine, elle a pas aimé!!! Malgré que j'ai changé de pied, pour en mettre un spécial jean et tissu épais, mon fil a bien cassé une 30ène de fois!!! Non, non, je ne suis pas marseillaise!!! Je n'exagère pas! 45 mn pour faire le tour, deux fois du coup, pour être sûre que ça tienne!!! La crise de nerf absolue!!! De prés, c'est pas nickel, mais qui ira coller ses yeux sur mes genoux??? Et qu'est ce que ça va donner au repassage!!!
Voilà, une petite robe sans prétentions, mais bien agréable à porter. Je m'attaque à plus compliqué bientôt, c'est promis!

Quelques détails

01_may_s_me_style_03

01_may_s_me_style_04

Posté par Valiste à 22:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 juillet 2009

Au menu, du japonais...

Une grande surprise, ce matin dans ma boîte aux lettres: mon premier livre de couture japonais*!!!

livrejaponais

Cela fait longtemps que je bavais d'admiration devant les réalisations japonisantes de certaines, sans oser me lancer. Stoppée dans mon élan créatif par 2 choses. Primo, la taille de sylphide des modèles japonais. Vous l'aurez remarqué, sans doute, je suis loin d'avoir la silhouète nippone!!! Mais, je pense qu'avec le tuto très bien expliqué de Froufroumania, sur l'agrandissement des patrons japonais, je devrais pouvoir m'en sortir. J'aurai sans doute procédé un peu comme elle, de façon intuitive, mais là le procédé est très clair et beaucoup plus minutieux.
La seconde raison qui me retenait, c'est, vous vous en doutez: le Japonais!!! Autant, même si on ne pratique pas, on arrive toujours à s'en sortir avec de l'Allemand, ou même du Finnois. De nombreux traducteurs existent sur le web, mais le japonais... C'est une autre paire de manches!!! J'ai beaucoup d'envies et de nombreux projets. Toute une vie ne suffira pas à tous les réaliser. Mais apprendre le Japonais, j'avoue que ce n'était pas prévu au programme!!! Et puis finalement, je ne suis pas plus stupide qu'une autre et si vous vous en sortez, je devrais bien y arriver aussi, non???
Et bien voilà, j'ai craqué...
Je suis vraiment sous le charme!
Une future Japan addict? Sans aucun doute!!!
J'espère vous montrer bientôt quelque chose à la sauce sushi!
***

* Commandé chez meg-pomaikai, librairie japonaise Le Pissenlit sur Ebay. Très sérieux, rapide, un envoi soigné et une très bonne communication, en français!!!

Posté par Valiste à 14:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,